Le DEET

Produit chimique utilisé depuis les années 50 comme répulsif contre les insectes et plus particulièrement contre les moustiques.
Le DEET bloque les récepteurs olfactifs des insectes. Même s’il est efficace, le DEET présente une toxicité pour le système nerveux de l’homme, son action est comparable à un pesticide.

Il est par d’ailleurs déconseillé d’utiliser le DEET en forte concentration sur les enfants et les femmes enceintes. Au Canada, la vente de produits anti-moustiques avec cette molécule est interdite.

Le Phénoxyéthanol

Conservateur chimique utilisé dans les produits d’hygiène et beauté pour ses propriétés anti-microbiennes.
Très utilisé dans la cosmétique et les produits pour bébé, cet ingrédient est facilement repérable sur les étiquettes produit : « Phénoxyéthanol », « phénoxytol » ou « EGPhE », « 2-phénoxyéthanol ».

Reconnu comme allergisant, il peut provoquer de l’eczémas et de l’urticaire chez l’enfant. Le phénoxyéthanol serait également porteur de risques cancérigènes, de fertilité pour l’homme et de toxicité pour le fœtus.

L’agence Sanitaire Française (ANSM) recommande à titre de précaution de ne pas utiliser de lingettes pour bébé contenant du phénoxyéthanol.

Le Pyperonyl Butoxyde

Le Pyperonyl Butoxyde est un mélange principalement utilisé dans les insecticides. Même si celui-ci est utilisé dans l’agriculture biologique, ce composant est source de polémique. Synergisant très souvent utilisé dans les insecticides afin de bboster la toxicité des ingrédients actifs. Il peut également compromettre les mécanismes de détoxication des espèces non ciblées, y compris les humains. Le PBO inhibe également la dégradation des produits toxiques dans le sol.